-A +A

Terrasson-Lavilledieu - Histoire

De la nuit des temps à aujourd'hui

L'histoire de Terrasson-Lavilledieu est riche, c'est l'histoire de l'aventure humaine

Une occupation humaine est attestée depuis les temps préhistoriques, comme en témoignent les grottes et abris creusés dans la falaise de calcaire. Ces grottes ont révélé aux chercheurs de nombreux témoignages dont de remarquables silex. Le randonneur pourra approcher ces cavités au cours de la randonnée la boucle de la Vézère, ou lors de la visite des cluzeaux dans la ville ancienne.

À l’époque gallo-romaine, des villae sont établies en différents lieux-dits autour de Terrasson et au bas des rochers de Saint Sour. Une magnifique mosaïque découverte à Bouillac est d’ailleurs visible à la Maison du Patrimoine (entrée libre).

C’est au haut Moyen Âge, au VIème siècle, que se produit véritablement l’essor du bourg avec l’installation d’un monastère fondé par l’ermite Sorus (Saint Sour). Une belle légende nous en rappelle les origines. Sorus est un moine ermite qui s’est isolé du monde et vit dans une grotte (la boucle des jardins passe au pied de cette grotte classée aux Monuments Historiques). Le Roi Gontran, atteint de la lèpre est incurable. Il vient à la rencontre du moine qui le soigne avec de l’eau tirée d’une source, à l’emplacement de cette source sera établie la fontaine Saint Julien (Place de Genouillac, devant la billetterie des Jardins de l’Imaginaire). Le Roi est guérit et décide de financer l'installation d'une Abbaye. Saint Sour procède alors à un lâcher de colombes pour en déterminer le lieu. Lorsqu'elles se posent il s'écrie "Terra Sunt!" que l'on peut traduire par "A terre elles sont !". C'est à cet emplacement que fut établie la première Abbaye à Terrasson. Naturellement, la vie va s’installer autour de l’Abbaye.

Avec la construction du premier pont en dur au XIIème siècle sur la Vézère, la ville devient un lieu de passage et de franchissement incontournable.

Du VIème au XVIème siècle vont se succéder des périodes de développements et de troubles : incursions normandes, guerre de cent ans… À la Renaissance, Terrasson renforce sa place en matière commerciale et judiciaire. François Ier instaure les foires.