-A +A

Hautefort Saint-Agnan - Histoire

La Force en plus

De Richard Coeur de Lion aux troubadours, l'histoire de Hautefort mêle guerre, poésie et passion

Histoire de Hautefort

Le Château de Hautefort garde du Moyen-Âge sa situation de forteresse.

Mentionné dès le 9e comme poste d’observation, le site a porté un camp romain puis un château féodal qui sera transformé au 17e par le Marquis J.-F. de Hautefort en une vaste demeure de goût royal. La bâtisse a traversé les âges en glissant de famille en famille.

L’épisode le plus romanesque est certainement le siège que Richard Cœur de Lion tint devant ses murs contre Bertran de Born (v.1140-v.1215), seigneur de Hautefort.

Ce féroce guerrier fut aussi un célèbre troubadour chantant en occitan la guerre et les plaisirs de l’amour courtois.

L’épisode le plus dramatique est sans aucun doute l’incendie qui ravagea une partie du château en août 1968. On doit son renouveau à l’opiniâtreté et la passion tenace de la Baronne de Bastard. Deux enfants de Hautefort sont également honorés : Eugène Le Roy (1836- 1907), le “père” du célèbre roman Jacquou le Croquant et René Lavaud (1875-1955), occitaniste réputé, spécialiste des langues romanes et de l’étude des troubadours.